Cueillir un essaim. Ma technique complète.

Le 25 avril à 14h00, journée calme sans vent, environ 17°.

Un essaim issu d’une de mes ruches s’est posé dans la haie à une dizaine de mètres devant mon rucher.

On remarque qu’il n’est pas très gros, et séparé en deux parties.

Je prépare la ruchette garni d’un cadre déjà bâti et de cadres cirés. Je la pose sur un drap blanc pour faciliter l’entrée des abeilles par la porte d’entrée.

Je secoue la branche d’un coup sec au-dessus d’un seau en plastique pour récupérer la grappe la plus grosse, celle qui doit contenir la reine.

Je verse le contenu du seau sur les cadres de la ruchette.

Je répète l’opération plusieurs fois car les abeilles sont attirées par les odeurs laissées sur les branches et ont tendance à y retourner.

Pour éliminer les phéromones sur l’emplacement d’origine, je l’enfume généreusement. Progressivement, les abeilles oublient l’emplacement dans la haie et sont attirées par les abeilles qui battent le rappel sur les cadres.

Le rappel est caractéristique : les abeilles lèvent le croupion vers le haut, dégagent la glande de Nasanov et battent vigoureusement des ailes pour libérer les phéromones qui attirent irrésistiblement la colonie. Ce comportement signifie normalement que la reine est bien dans la ruche.

Comme la reine est bien en place, on peut fermer délicatement la ruchette avec le couvre-cadre pour apporter l’obscurité nécessaire à la colonie. Les abeilles battent le rappel par l’entrée et le reste de la colonie rentre progressivement.

Vers 20h, quand le soleil et la température sont descendus, tout le monde est rentré. Je transporte la ruchette à son emplacement définitif, dans mon rucher.

Le risque est que la colonie n’apprécie pas cette nouvelle maison imposée et quitte la ruchette. Cela arrive rarement, mais c’est toujours possible.

Pour s’assurer que tout le monde est en place, il faut vérifier dans les jours qui suivent la présence d’abeilles et d’activité sur la planche d’envol.

D’ici une semaine, la reine devrait reprendre la ponte et les butineuses devraient rapporter du pollen pour l’élevage des larves.

Découvrez pourquoi les abeilles essaiment

Apiculture

Voir la vidéo sur YouTube


Vidéos en rapport avec la catégorie Apiculture
Vérifier arrivée du pollen sur les nouveaux essaims
Vérifier arrivée du pollen sur les nouveaux essaims
La météo est terrible. Il faut nourrir les essaims tout juste récupérés, sous peine de mort.
La météo est terrible. Il faut nourrir les essaims tout juste récupérés, sous peine de mort.
Pourquoi les abeilles essaiment ?
Pourquoi les abeilles essaiment ?
Première cueillette d'essaim 2024. Toutes les étapes en 45 secondes
Première cueillette d'essaim 2024. Toutes les étapes en 45 secondes